Parents, membre d’une famille, professionnel de la santé, de l’éducation, du social, peuvent être reçus sans engagement afin de trouver réponse concernant l’établissement, les différentes déficiences prises en charge, les outils mis en place, les démarches auprès des instances.

L’établissement reçoit une notification de la CDAPH : Commission des Droits et de l’Autonomie des Personnes handicapées (équipe pluridisciplinaire mise en place par la Maison Départementale des Personnes Handicapées : la MDPH), commission que vous aurez auparavant sollicitée pour une admission.

Le dossier de l’enfant est alors ouvert par le secrétariat afin de rassembler les divers renseignements.

Une rencontre de pré-accueil est proposée avec le directeur et (ou) le chef de service concerné.

Un rendez-vous avec le médecin de l’établissement et (ou) le psychologue peut être associé à cette rencontre. Ce premier rendez-vous a pour objectifs de :

  • répondre aux questions sur l’établissement, son fonctionnement, les différentes prestations possibles…
  • compléter les renseignements permettant d’appréhender la situation de l’enfant (ou de l’adolescent) : son histoire, son environnement familial, social, scolaire, ses difficultés et ses capacités.
  • recueillir les demandes des parents et (ou) du jeune.

Lors de l’étude du dossier par des membres de l’équipe pluridisciplinaire, les modalités d’accueil des premières semaines (phase d’admission) sont établies et vous sont présentées. Après votre accord, elles vous sont confirmées par un écrit appelé projet d’accueil. Par exemple, il est possible pour les plus petits de faire un accueil progressif ou à temps partiel, pour les internes d’aménager les premières semaines…

L’admission dans le Centre ou dans le Service se réalise alors dans les jours suivants.

S’il n’y avait pas de place pour admettre le jeune dans la section répondant à ses besoins, la demande sera mise en liste d’attente et l’admission s’effectuera par ordre de réception de la notification dès que cela sera possible.

Durant cette phase d’accueil, un cadre est désigné pour être votre interlocuteur privilégié.

L’assistante sociale reçoit les parents afin d’établir le dossier administratif d’admission et aide dans d’éventuelles démarches complémentaires auprès de la MDPH ou autres instances.

Après 4 semaines : phase d’admission, une réunion de l’équipe pluridisciplinaire, élabore un pré-projet à partir des premières observations, d’éventuels bilans et de rencontres complémentaires. Celui-ci détermine les axes du travail éducatif, pédagogique et thérapeutique de la prise en charge. Un coordinateur de projet est nommé. Accompagné d’un cadre, il présente aux réponsables légaux et à l’enfant ou au jeune majeur ce pré-projet pour discussion.

Les principaux axes de travail sont inscrits dans le Contrat de séjour (pour le Centre) ou dans le Document Individuel de prise en charge (pour le SESSAD) signé à l’issue de cette rencontre.